Je vous invite à partager !

5 clés pour limiter le sucre

Le sucre… ah ça fait du bien ! Ça réconforte ! C’est bon, disent les enfants !

Lorsque les découvreurs de l’Amérique l’ont ramené en Europe, ils ne savaient pas à quel point un jour, ce serait néfaste pour notre santé.

Un peu, ça va.

Beaucoup, bonjour les dégâts.

Même si cet article ne parle pas de monoparentalité, je suis sensible à la problématique alimentaire des enfants et des parents solos aussi. Voici mes 5 clés qui permettront de limiter le sucre une bonne fois pour toute. 

1- La sensibilisation

L’enfant doit être particulièrement sensibilisé à la présence de sucre dans les aliments. Nous devons lire la liste des ingrédients avec lui, sur chaque emballage et voir à quel point il y a du sucre ajouté.

Nous ne regardons par le sucre contenu naturellement dans les aliments, mais bel et bien le sucre ajouté. Un exercice intéressant à faire en famille : comptez quels sont les plats où il n’y a pas de sucre ajouté et quels sont ceux qui en ont. Dressez une liste et vous pourrez ainsi sensibiliser vos enfants et modifier peu à peu vos habitudes alimentaires.

Admettons que nous mangeons une soupe maison. Parfait, pas de sucre ajouté. Mais avez-vous regardé sur la liste des ingrédients d’une soupe en poudre ou en conserve ? Dans une pizza maison, pas de sucre ajouté, mais quant est-il de la pizza congelée ?

Regardons maintenant le jus d’orange. Malheureusement les jus de fruits sont à proscrire lorsqu’on veut limiter les sucres. Le fruit sans ses fibres devient trop sucré. Ce sont les fruits entiers qui sont à privilégier. Je vous invite à lire cet article de la Presse. 

Nous pouvons admettre que les aliments de base cuisinés ne contiennent pas de sucre ajouté contrairement à la majorité des aliments transformés. Faites de la lecture des listes des ingrédients, une activité avec vos enfants !

2- Les fruits

Avoir des fruits en abondance dans la cuisine, au milieu de la table, est un gage de réussite. Les fruits sont une excellente source de vitamines et de fibres et fournissent des formidables collations aux enfants (et aux adultes !). Les fruits congelés sont aussi une belle solution : décongelés et broyés, nous faisons des « smooties ». De quoi ravir les papilles !

Les fruits apportent aussi évidemment une dose de sucre naturel, mais avec ses fibres il sera bien assimilé. Personnellement, je ne limite pas la quantité de fruits que mangent mes enfants car ils apportent rapidement la sensation de satiété. 

3- Les repas consistants

Offrir à nos enfants des repas consistants avec beaucoup de fibres, c’est s’assurer qu’ils ne réclameront pas de collations de si-tôt, une bonne façon de limiter le sucre.

De notre côté, nous faisons beaucoup de soupes à base de légumineuses, plus particulièrement de lentilles avec légumes. Ces soupes sont très consistantes et permettent d’atteindre rapidement la satiété. Le repas est ainsi basé sur des plats sains et simples, sans avoir besoin de finir sur une note sucrée.

4- Pas de grignotage devant les films

Éviter à 100 % le grignotage devant les films que ce soit au cinéma ou à la maison. Cette très belle activité en famille monoparentale ou complète ne doit pas être jumelée à du grignotage. Le cerveau fait vite un lien entre « film et manger-n’importe-quoi » !

De plus, nous ne devons pas manger et faire autre chose en même temps car notre cerveau n’arrivera pas à se concentrer sur la digestion. Nous ne saurons pas si nous sommes rassasiés ou non. C’est une habitude très néfaste puisque la combinaison « film-manger » sera difficile à casser. Trop de sel, trop de sucre, le grignotage devant un film est rarement de la nourriture santé.

5- Interdire les bonbons

Les bonbons ne doivent pas être fréquents. Ils doivent être réservés pour les événements suivants : l’Halloween, Noël, Pâques et parfois anniversaire. Les bonbons n’ont pas leur place dans l’alimentation quotidienne. Ils donnent une fausse vitalité. Nous ressentons une baisse d’énergie quelques heures après.

Si nous les réservons seulement à quelques événements de l’année, nous éprouverons plus de plaisir et nous ne subirons pas le côté négatif des bonbons.

 

Question du jour : Que faites-vous pour limiter le sucre chez vos enfants ?

Amicalement, 

Sophie

sucre

5 réponses

  1. J’ai apprécié cet article qui est bien expliqué! C’est vrai que ce n’est pas simple de limiter le sucre des enfants, mais ils en mangent tellement à l’extérieur, que ça vaut vraiment le coup d’être plus strict à la maison. Pour ma part, je ne mange pas de sucre donc il n’y en a pas dans les placards, c’est vrai que c’est plus facile. Je dirai que la première chose à faire est donner l’exemple devant ses enfants. Difficile de les convaincre de manger moins de sucre si soi-même, on grignote discrètement des cookies haha 🙂

  2. Très bel article bien tourné et agréable à lire! Merci pour ce rappel. Ce n’est pas toujours facile de s’y tenir et c’est vrai qu’il y a beaucoup de sucres cachés.

  3. Merci Sophie pour cet article complet, bien utile, pas seulement pour les enfants 😉 ! Je trouve que tu abordes bien les 2 grands problèmes : l’envie de sucre en cas de vraie faim, et l’envie de sucre qui donne simplement du réconfort. Pas toujours facile pour les petits de distinguer les deux, en leur apprenant déjà la différence je pense que l’on franchit une grande étape !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Je vous invite à partager !

MONOPARENTALITÉ HEUREUSE

Bienvenue sur

mon blog !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour apaiser les conflits de séparation – divorce »