Je vous invite à partager !

Comment faire face à des remarques désagréables

J’ai vécu vraiment beaucoup de remarques désagréables de la part de mon ex et de ses parents et malgré ses efforts et ses consultations avec des psychologues, il continue sporadiquement. Avec toute la difficulté que ça comporte, au fil du temps, j’ai compris comment retrouver mon équilibre. Je vais vous guider comment j’ai pu me sortir du côté négatif de ces remarques désagréables. C’est assez simple.

Premièrement :

Premièrement je reformule tout ce qu’il vient de dire. Eh oui, une reformulation de la remarque désagréable lui permet l’entendre lui-même. En parlant, il n’a pas entendu comment cela pouvait être déplaisant à entendre. Donc, je lui reformule, pour qu’il puisse l’entendre à son tour.

Deuxièmement :

Deuxièmement je lui dis que c’est désagréable. Et pourquoi ça l’est. J’explique quelle émotion ça m’a donné. Il ne pouvait peut-être pas anticiper l’émotion. Donc en lui expliquant clairement comment je me sens, c’est la seule manière pour qu’il montre de l’empathie.

Troisièmement :

Troisièmement je reformule son message de manière à effacer le côté désagréable. Un message avec un ton plus neutre, descriptif et qui comporte une vision positive. Je le reformule moi-même pour faire ressortir explicitement le positif. Nous avons toujours le choix de voir les choses en négatif ou en positif. On se laisse facilement influencer par les idées négatives, c’est ce que nous appelons l’auto-sabotage. Il s’agit d’une façon très anxiogène de voir les choses de la vie. En se forçant à voir le côté positif, nous avons ainsi la meilleure voie de partager notre avis.

Quatrièmement :

Quatrièmement je réponds à sa remarque de la manière la plus positive possible. Et je m’assure que mon interlocuteur a bien compris. Pour cela, je reformule de plusieurs façons, toujours dans le positif.

Ne jamais le prendre personnel :

C’est très important, pour un bon équilibre, de comprendre que l’autre personne a voulu donner un avis, souvent mal formulé, ou trop vite dit. Même si son intention première n’était pas de faire du mal. C’est important ainsi de ne pas le prendre personnel. Quand c’est mal exprimé, il peut y avoir discussion houleuse parfois destructrice. C’est donc très important de régler une mauvaise discussion, le plus vite possible, pour éviter les frictions et les débats désagréables.

Ne jamais prendre personnel les remarques d’une autre personne. C’est cette personne qui l’a dite, et c’est en fonction de ce qui se passe dans SA tête. Donc, il ne s’agit pas de nous. Comment l’autre personne se sent à cet instant peut influencer sa manière de parler.

Pardonner :

Quand une personne nous nous dit des choses désagréables, nous avons tendance à se replier sur nous-même et à nous remettre en question, surtout nous les femmes.

Je lui pardonne en pensées, car ce n’est pas majeur, c’est juste une discussion. Je me dis que je lui pardonne parce qu’il a traversé des choses difficiles aujourd’hui et somme toute que ça ne sert à rien de montrer de l’importance à sa remarque désagréable. Je lui pardonne parce que finalement c’est lui qui est dans la pire situation que moi. Je n’ai pas à prendre sur mes épaules les difficultés qu’il traverse. Je ne garde pas le message déplaisant, je lui laisse. Ainsi, ça me libère du fardeau et du caractère négatif.

Question du jour : As-tu souvent des discussions houleuses avec ton ex ?

Amicalement, 

Sophie Enne

Monoparentalite-heureuse.com

Une réponse

  1. Merci pour cet article. J’ai l’impression que cela peut s’adresser à beaucoup d’entre nous. Avec ou sans enfants. Ça demande une belle maitrise que de faire ces étapes mais c’est certain que cela vaut la peine. Dans ces moments, il y a beaucoup d’émotions, de peur et de rejets. Alors ça prend au moins une personne pour apprendre à relativiser et mettre en place des outils de bonne communication. Un excellent article. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Je vous invite à partager !

MONOPARENTALITÉ HEUREUSE

Bienvenue sur

mon blog !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour apaiser les conflits de séparation – divorce »