Je vous invite à partager !

Enfants et virtuel

Nous travaillons maintenant de plus en plus avec internet, nous avons des contrats professionnels via les plateformes internet, des formations, etc… c’est tellement vaste, c’est tellement nouveau, c’est tellement incroyable la quantité de choses que nous pouvons faire grâce à Internet.

enfant virtuel

Mais est-ce que nos enfants sont prêts à utiliser Internet tous les jours ?

Faites-vous tellement confiance à Internet au point de lui confier l’éducation de vos enfants ?

Il y a un dicton africain qui dit : « Ça prend tout un village pour élever un enfant ». Je suis complètement d’accord avec ce dicton, puisque les enfants jouent dans les parcs du village, vont à l’école du village. En Afrique, l’enfant court partout à travers le village et les adultes sont tous concernés par l’éducation des enfants même si ce ne sont pas les leurs.

enfant parc

En Europe ou en Amérique, l’enfant va à l’école du village et se fait des amis, mais peut aussi aller plus loin pour ses activités parascolaires et rencontrer des gens dans d’autres villes ou villages. Le dicton est tout aussi applicable. Les parents ne sont pas les seuls éducateurs des enfants.

L’éducation des enfants

Les temps changent. Les mœurs évoluent. Les appareils électroniques ont pris une place prédominante dans l’éducation des enfants.

Êtes-vous prêts à laisser l’éducation des enfants se faire dans le plus grand village que le monde n’ait jamais connu ?

Internet est infini et ne doit pas être considéré comme un village.

Pourtant, les enfants jouent avec des « amis » sur internet, apprennent sur TOUS les sujets qui ne sont pas forcément adaptés à leur âge.

Une sonnette d’alarme doit retentir.

TOUT nous oblige à avoir le plus grand réseau du monde à la maison, à temps plein. Je me bats pour garder un seul fil d’internet chez nous. Pourtant, les ordinateurs ne sont plus dotés de prise de fil internet, puisque je dois être le seul dernier dinosaure au monde à vouloir encore un fil pour se connecter.

Eh oui, c’est mon seul moyen de limiter la durée de l’internet sur les ordinateurs et de m’assurer que l’utilisation de l’internet ne se fait pas en cachette.

Nous vous invitons aussi à lire : Les 5 avantages de la tisane à montrer aux enfants

Proche de 5 milliards

Nous sommes combien sur terre ? Proche de 8 milliards. Parfait. Maintenant combien de ces 8 milliards ont accès à Internet tous les jours ?

Proche de 5 milliards. OK, alors nos enfants peuvent être potentiellement éduqués par proche de 5 milliards de personnes. C’est énorme. C’est plus qu’un village !

Dans ce sens, est-ce que nous nous permettons de dire que « Ça prend Internet pour éduquer un enfant » ?

enfants et virtuel

C’est là que nous sommes confrontés à plusieurs problèmes :

  • L’enfant ne peut pas assimiler autant d’informations : tout va très vite, la quantité d’information est phénoménale. L’enfant pourra de lui-même limiter la quantité d’information, mais elle représente combien par rapport à un enfant d’il y a 30 ans ? 
  • Énormément d’informations ne sont pas adaptées à leur âge : Évidemment, la toile regorge de renseignements qui sont en majorité diffusés par des adultes. Un enfant n’est pas un adulte en miniature, ne l’oublions pas. Les informations venant d’adultes qui sont pour les adultes ne sont donc pas prévus pour les enfants. Cela peut vraiment les traumatiser, sans que l’on s’en aperçoive. L’enfant n’a pas la maturité pour voir certaines choses véhiculées sur Internet. Comment va-t-il réagir face à des informations qui sont traumatisantes, qui ne sont pas adaptés à son âge. Par exemple des enfants à 8 ans sont confrontés à des choses que même un adulte pourrait ne pas être capable de voir. Alors pourquoi nous lui donnons accès facilement à tout ce qu’Internet offre ? Pourquoi nous lui permettons de voir tout ça ?
  • Les disparités culturelles ne peuvent être comprises par les enfants : Les enfants sont élevés dans une famille avec une structure culturelle définie. En voyant de part et d’autre les différentes cultures avec des mœurs qui leur sont propres, l’enfant ne peut pas forcément les comprendre. Il a besoin d’un accompagnement pour mieux comprendre les différences avec sa propre culture.
  • Les valeurs véhiculées sur internet ne sont probablement pas les mêmes que celle de votre famille : c’est normal que les valeurs puissent être diamétralement différentes. Là aussi, un accompagnement parental doit être fait pour faire comprendre à l’enfant les différences. 
monde virtuel

Pour le meilleur et pour le pire

Des choses incroyables circulent sur internet pour le meilleur et pour le pire. Contrôle parental et lois de chaque pays favorisent un certain maintien d’un ordre apparemment maitrisé. Ah oui ? Faites-vous vraiment confiance à la toile d’internet pour éduquer votre enfant ?

Un jour ou l’autre, l’enfant sera confronté à des images non adaptées pour son âge. Soyez à l’affut de ce que l’enfant voit ou entend. Une discussion sérieuse et constructive doit avoir lieu pour le rassurer et lui expliquer que le virtuel n’est pas la réalité.

Voici ce que lisent aussi nos lecteurs : Départ de l’enfant devenu grand. 

Le virtuel n’est pas la réalité

Il doit pouvoir distinguer ce qui est juste un amusement et ce qui est de la réalité. Il doit comprendre que son quotidien et la relation avec les autres enfants sont différentes de celles qu’il peut voir derrière un écran.

La vie de la communauté et celle que l’on voit sur Internet est différente.

Restons proche du réel et n’utilisons internet que pour travailler sur des projets. La limitation du temps est un avantage pour les enfants, puisque la consommation d’internet est chronophage. Laissons les enfants s’amuser dehors, sans écran, sans Internet à découvrir le monde réel. Il y a tellement d’activités que l’on peut faire avec eux. 

Soyez créatifs et profitez de voir vos enfants grandir sans l’aide d’internet.

Des idées d'activités réelles

Il existe plein d’activités à faire avec vos enfants sans internet

  • la cuisine,
  • du bricolage, 
  • de la musique, 
  • du sport, 
  • des jeux de société, 
 
Remettez vos yeux d’enfants et faites les activités que vous aimiez à leur âge.
N’oubliez pas que vous êtes leur modèle. 

Amicalement, 

Sophie

À vous la parole !

Laisser nous un commentaire sur ce sujet : 

5 réponses

  1. Merci pour cet article prise de conscience. Ayant un enfant différent il ne surfe pas encore sur les réseaux sociaux, en revanche il joue parfois en ligne sur sa console. Merci pour ce rappel fort utile

  2. Internet et les enfants : une question bien actuelle !
    Il y a dans certaines écoles, des cours offerts pour apprendre à utiliser cet OUTIL intelligemment sans se laisser happer et submerger. Internet peut être une source incroyable de connaissance à notre portée.
    Merci pour cet article qui nous rappelle aussi que l’on peut faire des activités au delà de la toile.

  3. Tout à fait d accord avec tout ça ! Je n’étais pas allez si loin dans le raisonnement, mais les écrans de manière générale sont assez limités à la maison. Intéressant article 👍

  4. Internet représente autant une formidable ouverture sur le monde qu’un danger pour les enfants. Je pense que comme dans « la vraie vie » il est indispensable d’accompagner l’enfant sur le web pour lui apprendre les modes de communication et d’apprentissage qui y sont bien spécifiques. Merci pour ce rappel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Je vous invite à partager !

MONOPARENTALITÉ HEUREUSE

Bienvenue sur

mon blog !

Recevez, si vous le souhaitez, mon guide : 

« 3 étapes pour apaiser les conflits de séparation – divorce »